Sheryl Sandberg : Celle qui veut plus de femmes leaders

Elle a fait le succès de GOOGLE puis de FACEBOOK. Sans vous en rendre compte, à un moment donné, elle a influencé vos habitudes et votre vie. Son nom : Sheryl Sandberg, la 7ème femme la plus puissante du monde selon le classement 2016 de Forbes Magazine.

Qui est Sheryl Sandberg

Sheryl Sandberg est une femme d’affaire américaine né le 28 Août 1969 à Washington DC. Avec sa famille, alors âgée de 2 ans, elle s’installe à Miami en Floride. Brillante élève à l’école, elle est remarquée par la plus part de ses professeurs. Sandberg a fréquenté au Harvard college en 1987 et  a obtenu en 1991 un Bachelor of Arts en économie. La jeune étudiante studieuse qui s’était faite encadrer auparavant dans le cadre de son mémoire par le professeur Lawrence Summers s’est vue recruter par ce dernier comme son assistante de recherche à la Banque mondiale. De 1993 à 1995, Sandberg fréquentait  à la Harvard Business School où elle décrocha son MBA.

La très riche carrière de celle qui  deviendra l’une des femmes les plus influentes du monde et qui inspirera tant d’autres aujourd’hui a débuté au cabinet McKinsey et Company. Las bas, elle occupait le poste de conseillère en stratégie. Peu de temps après, elle rentre au département du  trésor américain : Elle est chef de service jusqu’en 2001. Sa véritable aventure commence après la période passée au Trésor. Moins encline par ses proches à se lancer dans une telle aventure – une sorte de saut dans l’inconnu – elle croyait fermement et résolument à ce qu’elle faisait et ce qu’elle voulait. Elle rentre chez Google – une petite société à l’époque presqu’au bord du gouffre – en tant que vice-présidente des ventes et opérations internationales en ligne. Sandberg bâtit le modèle économique de Google. Le génie derrière Google AdWords et Google AdSense, c’est bien elle. Par ailleurs, elle a concouru au lancement de la branche philanthropique de Google : Google.org. Après avoir arrêtée avec Google, elle prévoyait de travailler au Washington Post Company comme cadre. Ce projet a pris une ride lors de ses rencontres avec le jeune Manger et fondateur de FACEBOOK, Mark Zuckerberg. En Mars 2008, Sandberg se lance dans l’aventure FACEBOOK. Jusqu’à ce jour elle occupe le poste de Directrice des opérations (Directrice Générale). Comme avec Google, elle a expliqué la raison de son choix d’aller vers Facebook, une petite boite qui réalisait une perte annuelle de 118 millions de dollars. Dans toute chose – dit-elle assez souvent ­- l’essentiel, la seule chose qui vaille est de croire en ce qu’on fait, en celui ou celle qu’on suit ainsi qu’en sa vison et au produit pour lequel on s’engage. Dans son cas – dit-elle – elle s’est engagée avec FACEBOOK, parce qu’elle savait que la société portait une vision et incarnait un renouveau dans les communications humaines. Elle apportait une solution aux problèmes de communications que connaissaient les personnes. À ce jour, elle a fait de FACEBOOK ce qu’il est grâce au modèle économique qu’elle a proposé. Ce modèle repose en grande partie sur la publicité et la promotion des entreprises auprès des utilisateurs. Sans compter la commercialisation des données, une méthode qui demeure controversée.

La femme d’affaire siège également dans les conseils d’administrations de Walt Disney Company depuis 2009 et de FACEBOOK depuis 2012. La très forte valorisation boursière de FACEBOOK dont elle a été l’artisane, a fait d’elle une des femmes milliardaires. Celle dont ses employeurs  surnommaient : la rapporteuse d’argent, détient des millions d’actions chez FACEBOOK représentant 0.13% du total des actions (déduction faite des milliers d’autres  qu’elle a offertes à plusieurs reprises sous forme de don aux associations humanitaires). Elle possède une fortune de 1.56 milliards de dollars selon le Magazine Forbes et sur laquelle elle s’engage à verser la moitié à des causes philanthropiques.

Un tour d’horizon sur la vie de Sheryl Sandberg  nous montre en tout cas combien un tel profil féminin est rare et ceci expliquerait peut être son classement au rang des femmes les plus influentes du monde. Serait-ce donc un riche parcours qui rend une femme influente ?

À ce poser la question de la particularité de la femme influente par rapport aux autres femmes, on retrouvera bien de points communs sur lesquels Sandberg elle-même convient et partage.

La femme influente serait celle qui regorge en elle beaucoup d’ambitions et qui est marquée par le challenge. Elle serait aussi celle qui exerce une profession, un métier et des activités valorisantes. Elle serait celle qui s’engage pour les autres femmes au travers des activités qu’elle mène pour cette fin.

Comment parvient-elle alors à s’incarner et à porter en elle tous ces éléments que nous venons de citer ? L’éducation nous a-t-on dit : celle à partir de laquelle, la jeune fille apprendra à s’affirmer, à penser qu’elle a le droit  d’être ambitieuse et qu’elle peut  se donner les moyens de les atteindre. Cette idée est réconfortée  par sa congruence avec le combat que partage Sheryl Sandberg. Elle se dit vouloir permettre que   :

  • Les femmes aient la possibilité de choisir ce qu’elles veulent faire tout comme les hommes.
  • Dans les réunions, elles aient le courage de s’asseoir à la table au même titre que les hommes et non en retrait.
  • Les femmes retrouvent leurs places et qu’elles osent lever leurs mains pour partager leurs opinions

Il faudrait donc apprendre la responsabilisation aux femmes. Sandberg en a fait son cheval de bataille, notamment avec la publication de son premier ouvrage – un best-seller-  sur le titre : « En avant toutes… les femmes, le travail et le pouvoir ».  Ne se limitant pas là, elle a créé une association : « LeanIn.org » portant sur son livre (traduction en anglais). Une deuxième association qu’elle créa à la suite du décès de son mari Dave Goldberg en 2015  est aussi inspirée du titre de son second livre : option B. Comme quoi, l’autre option : elle n’avait pas du tout prévu un pareil retournement dans sa vie. L’association qui s’appelle « OptionB.org » est consacrée à l’assistance aux familles endeuillées. Ces deux associations sont sous la tutelle de la Fondation Sheryl Sandberg et Dave Goldberg.

Au-delà d’être un modèle pour les femmes, Sheryl Sandberg est une source d’inspiration  à travers le monde. Elle ne manque pas de promouvoir le bien être autour d’elle, d’encourager à l’entrepreneuriat et à l’entraide. Elle est une philanthrope  engagée.

« Il est temps d’encourager les filles et les femmes qui veulent s’asseoir à la table » a-t-elle dit.