Othman Benjelloun PDG de BMCE et de FinanceCom

La famille Benjelloun est une riche famille d’origine fassi, (de la ville marocaine Fès) tout a commencé avec Haj Abbas Benjelloun qui a profité du protectorat français pour apprendre les règles du business et jouer à haut niveau en tous ce qui est import et export. Une période glorieuse que ces deux fils, Omar Benjelloun et Othmane Benjelloun, ont su améliorer en investissant dans la sidérurgie, l’aluminium, le montage automobile, etc. Certes la famille Benjelloun a perdu son ainé en 1975 suite à une assassinassions par la Chabiba Islamiya mais M.Othman Benjelloun a pu protéger le nom de sa famille et l’agrandir même car selon le dernier sondage du magazine FORBES, ce businessman de 86 ans est parmi les hommes les plus riches du Maroc, voir le premier même, avec une fortune estimée à plus de 3,1 milliards de dollars.
Son parcours universitaire est marqué par son passage à l’École polytechnique fédérale de Lausanne en France. A son retour en 1959 au Maroc, il commence à faire ses premiers pats en monde des affaires. Des partenariats avec de grands groupes mondiaux comme Volvo, General Motors, Goodyear et surtout Westinghouse ont contribué favorablement à sa renommée pendant les années 1960 et 1970 ce qui chaine à la forte croissance de son activité affairiste pendant les années 1980.
EN 1988, il a pris comme objectif d’acheter une enseigne dont son père Haj Abbas Benjelloun était fondateur, il s’agit bien de la Royale Marocaine d’Assurances (RMA), un rachat qui a conduit davantage à donner droit à Benjelloun pour bénéficier du programme de privatisation entamé par le Maroc pour lancer une opération d’achat sur la Banque marocaine pour le commerce extérieur qui devient la BMCE Bank en 1995. Dans la même année, il a été élu président du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM). Parmi ces réalisations les plus figurantes en tant que président de la BMCE BANK, le réseau et les alliances qu’il a pu tisser avec de prestigieux établissements financiers internationaux comme le japonais Nomura et l’allemande Commerzbank.
Une décennie se voit vite filée et l’ambition le gagne à nouveau, M.Benjelloun a procédé au rachat de la compagnie d’assurances Al Wataniya pour 300 millions € en 1998. L’année suivante, de nouvelles liaisons font surface comme son partenariat à Telefonica et Portugal Telecom ainsi que l’acquisition de la 2éme licence de téléphonie mobile au Maroc pour un milliard d’euros et donner naissance à Meditelecom.
Etant le premier actionnaire de la holding marocaine SNI, c’est de voir plus haut et racheter 35 % de Bank of Africa qui se définir par le 3éme groupe bancaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine.
En 2007, Peter Cooke faisait partie du conseil d’administration du MediCapital Bank, un établissement financier au cœur de Londres que Benjelloun a créé dans la même année.

Au niveau titres et statut sociale, Othman Benjelloun est :
• Porteur du Ouissam alaouite.
• commandeur de l’ordre royal de l’Étoile polaire de Suède
• Commandeur de l’ordre national du Lion du Sénégal.
• Président de l’Union des banques du Maghreb (UBM)
• Membre fondateur de l’Union mondiale des banquiers arabes.
• En juin 2008, il a été sacré « banquier arabe de l’année 2007 » à Paris.